• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    Cyborg

    Définition

    De nombreux scientifiques, dont plusieurs sont à l’origine de l’ordinateur et d’Internet, ont tantôt réclamé, tantôt proclamé l’avènement d’une nouvelle espèce — appelons-la l’homme branché ou le cyborg —, qui marquerait une nouvelle étape de l’évolution, un progrès par rapport à l’homo sapiens. Branchés en permanence sur des tours de contrôle, comme les cosmonautes, bardés de prothèses électroniques comme les soldats américains, ou gavés de prothèses chimiques comme les athlètes professionnels, nous serions supérieurs à l’homme d’hier et des origines qui, dans la lutte pour la survie, ne pouvait miser que sur ses sens, son jugement personnel et ses muscles. Il était autonome, mot qui signifie littéralement avoir sa loi en soi-même. Le cyborg est hétéronome, sa loi est hors de lui, il est pris en charge par d’autres, par diverses industries, dont celle de la publicité.

    Nous disons aujourd’hui : deux mille ans après Jésus-Christ. En l’an 4000, on dira peut-être : deux mille ans depuis le cyborg. Un jour devait venir où l’homme, greffé à ses propres inventions, constituerait à ses propres yeux une nouvelle espèce, supérieure à l’animal doué de raison qu’il avait été jusque-là. Cette nouvelle espèce a un nom : cyborg, diminutif de cyber organisme. On lui a déjà consacré des thèses et des manuels scolaires et de nombreux savants contemporains, parmi les plus influents, ont dit l’enthousiasme et l’espoir que ce nouvel homme leur inspirait. Dans son édition du 25 mai 1998, le Time Magazine présentait diverses photos de cyborgs sous le titre général de techno sapiens. L’une des photos montre une étudiante du MIT Medialab faisant l’essai de divers capteurs ou senseurs (sensors) destinés à la renseigner sur ses émotions. Serait-elle, sans le savoir, ou plutôt sans le sentir, en proie à un stress excessif, à la colère, à la peur, ou au contraire éprouverait-elle une joie dont elle ne jouirait pas pleinement, faute d’en avoir suffisamment conscience? Son portable le lui dira une fois qu’il aura interprété les données provenant des senseurs. La substitution des senseurs aux sens et de l’ordinateur à la pensée autonome est l’un des signes auxquels on reconnaît le cyborg.

    Enjeux

    Selon Danny Hillis, concepteur de la Connection Machine et président de Thinking machine inc., les Mind Machines constituent une nouvelle espèce : la machina sapiens qui devrait rivaliser quelque temps avec l’homo sapiens pour ensuite le dépasser. Hillis pressent le mépris qu’il inspirera à ses descendants robotiques. « Je veux, dit-il, faire une machine qui sera fière de moi. [...] Si je pouvais me fabriquer un nouveau corps qui durerait 10 000 ans, je le ferais immédiatement! » Edward Fredkin déclare de son côté que « l’intelligence artificielle est la prochaine étape de l’évolution. Le premier grand événement, poursuit-il, a été la création de l’univers lui-même, le second, la création de la vie, et le troisième, la création de l’intelligence artificielle ».

    Cités par JANICE G. RAYMOND in Women as Wombs, San Francisco, Harper 1993.

    Essentiel

    Ludwig Klages associe l'avènement de l'homme machine à la montée du formalisme dans le monde. « Le but de la pensée formaliste, c'est : des résultats de la pensée atteints sans l'effort de la pensée, des réponses trouvées sans l'intermédiaire de la recherche, la domination de l'Esprit établie sans le moyen et l'instrument de la conscience, qui dépend toujours pour une part de la Vie. Sans doute, le parfait formaliste serait un appareil de précision sans conscience, capable d'une variété de réactions inquiétantes et qu'on pourrait alors composer, soit dans un atelier de construction, soit dans un alambic, comme un homonculus ». Que sera l'homme devenu après un siècle de symbiose avec le parfait formaliste? Les coups de fils retentiront-ils comme des coups de fouet? »

    Les principes de la caractérologie, Delachaux et Niestlé, Neuchâtel, 1950.

    Documentation

    Le Siècle Cyber, enfer ou paradis?
    « Elle est curieuse cette manie de l’avant-garde culturelle d’aujourd’hui de s’habiller et de construire en noir ou en gris, comme si la vie était un éternel veuvage, comme si les artistes surnageant dans la vague des sensations que leur art soulève, se reposaient dans l’austère noir qui éteint les feux de la polychronie ».

    Ce commentaire, que l’on peut lire dans le dernier numéro de la revue Arguments, a été inspiré à Marc Chevrier par la grande fête qui, en juin 1999, a marqué le lancement du complexe multimédia Ex-Centris, à Montréal. Dans le hall où étaient concentrées les festivités tout était gris et noir, à l’exception des écrans. « Ce n’était peut-être pas un hasard, note Marc Chevrier, si la couleur avait élu refuge sur les seuls écrans du complexe. À l’ère du technocosme, de la technique audiovisuelle régissant le cosmos, la réalité nue, telle qu’elle se livre aux sens sans la médiation d’une caméra, est aussi terne qu’un film en noir et blanc. Concurrencé par les luminaires de la technique, le réel n’acquiert d’attraits que recomposé sous la forme d’images de synthèse. D’où ce culte du dénuement quand il s’agit d’architecture et d’habillement, le luxe est dans l’image, la sobriété dans le réel ». (Revue Argument, vol 2, no 2)


    Les otaku, spécialistes de l’inutile

    Comme les amateurs de Donjon et dragons, les otaku ne jouent pas : ils font partie du jeu. Ils incarnent leur personnage favori, empruntent ses traits de caractère, et se déguisent comme lui. Les otaku ont complètement abandonné l’idée de plaire aux autres : leur but, c’est d’être chez eux, dans leur chambre, et d’essayer d’être les meilleurs à tel ou tel jeu vidéo, de découvrir la meilleure idole, etc. « C’est une façon de se retrancher de la réalité, explique Stéphane Morissette. Au fond, ce ne sont pas eux qui dirigent leur vie: ils vivent par procuration ».

    Et comment font-ils pour subsister? « Ce sont les enfants d’une société très prospère : comme ils viennent pour la plupart de familles aisées, ils n’ont pas de grands efforts à faire pour gagner leur vie. Et quand ils travaillent, c’est souvent dans le domaine du Web, des jeux vidéo ou des bédés : des emplois qui leur donnent la possibilité de rester immergés dans leur monde virtuel. D’autant plus que la culture japonaise permet aux enfants de rester chez leurs parents facilement jusqu’à trente ans! C’est une façon de perpétuer l’univers de l’enfance bien au-delà de l’âge adulte...»
    (NICOLAS BÉRUBÉ, «Les accrocs du virtuel», Voir, 22 au 28 juin 2000)



    *******


    Jacques Dufresne, Après l'homme, le cyborg?, Éditions Multimondes, 1999. On peut lire une présentation de cet ouvrage sur le site de Jacques Languirand (émission "Par 4 chemins", Radio-Canada, 12 avril 1999)

    Joël de Rosnay, L'homme symbiotique. Regards sur le 3e millénaire, Paris, Seuil, 1995. On peut en lire en ligne, sur le site Web de l'auteur, l’avant-propos, lintroduction et le premier chapitre ("Des molécules, des insectes et des hommes")

    "Mon corps, c'est comme je veux!". Dossier du Courrier de lUnesco (juillet-août 2001). Voir en particulier la quatrième section intitulée "Cyber organismes": L'aspirant cyborg, par Marc Millanvoye; Adieu la chair, bonjour les puces! Entretien avec Ray Kurzweil. Propos recueillis par Ivan Briscoe

    Philippe Breton, À l’image de l’homme: de Golem aux créatures virtuelles, Paris, Seuil, 1995

    David Le Breton, L’adieu au corps, Métailié, 1999
    Faites-vous un corps en kit. Entretien avec David Le Breton (Construire, no 19, 9 mai 2000)

    Ollivier Dyens, Chair et métal: évolution de l'homme, la technologie prend le relais, Montréal, VLB, 2000. On peut en lire l'introduction sur le site de l'éditeur. L'auteur anime un site internet intitulé Chair et métal

    Extrait de l’ouvrage de N. Katherine Hayles: How We Became Posthuman.Virtual Bodies in Cybernetics, Literature, and Informatics (University of Chicago Press); on peut également lire une entrevue/dialogue entre l’auteur et Albert Borgmann, qui a publié Holding On to Reality: The Nature of Information at the Turn of the Millennium, sur les humains et les machines

    Cyborg Dreams: Beyond Human. Transcription de l’émission "Background Briefing" (Radio National, Australian Broadcasting Corporation) du 4 novembre 2001

    Steve Mann, Cyborg. Digital Destiny and Human Possibility in the Age of the Wearable Computer, Doubleday Canada, 2001. On peut trouver ici des informations sur cet ouvrage. Une apologie du cyborg par nul autre que "Cyberman"
    Jay Bookman, Being Steve Mann: Cyberwear pioneer alters his reality, Atlanta Journal-Constitution, 26 mars 2000

    Joël de Rosnay, Biologie et Informatique: Les perspectives de la Biotique. Conférence Euroforum, Cité des Sciences et de l’Industrie, Paris, Fr., 28 nov. 1995

    Ray Kurzweil, The Age of Spiritual Machines. When Computers Exceed Human Intelligence, Viking, 1999. On peut en lire ici quelques extraits
    Ray Kurzweil, The Age of Intelligent Machines, MIT Press, 1990. On peut en lire ici des extraits
    "Les être humains et les machines fusionneront". Rencontre avec Raymond Kurzweil, Construire, année 2002, no 26, 25 juin 2002
    Ray Kurzweil: portrait (Archimèdes, 21 mars 2000 - ARTE-TV)
    Voir aussi le site Web de Ray Kurzweil

    Peter Menzel et Faith D’Aluisio, RoboSapiens, une espèce en voie dapparition, Autrement, 2001 (traduction de: Robo sapiens. Evolution of a New Species, MIT Press, 2000). On peut lire un compte rendu de l’ouvrage sur le site des Automates intelligents

    Vincent Kiernan, DNA-Based Computers Could Race Past Supercomputers, Researchers Predict, The Chronicle of Higher Education, 28 nov. 1997
    Fred Hapgood, Explanation of Molecular Computing with DNA, Nanosystems Interest Group, MIT
    DNA Computing and Informatics (University of Wisconsin, Madison, WI, É.-U.)

    The Rise of Cyborg Culture, or, The Bomb was a Cyborg, par David Porush (Surfaces, vol 4, 1994): Dans le portrait qui en est fait ici, la guerre froide apparaît comme un âge non pas atomique, mais cybernétique — c’est-à-dire, un âge assoiffé d’exactitude et de certitude et structuré par la quête de la reproduction cybernétique de l’intelligence humaine. L’auteur illustre son propos en suivant l’évolution de la figure de l’androïde dans les ouvrages de science fiction de la seconde moitié du vingtième siècle.

    Neil Gershenfeld crée les Choses qui pensent. Entretien (Construire, année 1998, no 27, 30 juin 1998) : « Les souliers ont l’avantage sur votre portable que vous les emportez toujours avec vous. Impossible de les oublier en partant de chez soi! Et quand vous marchez, vous créez une énergie qui peut très bien être récupérée. Utilisons cette énergie! [...] L’instrument informatique n’est plus extérieur à vous. Vous devenez un homme, un corps informatique, un laptop ambulant. Il suffira simplement pour ça de s’habiller en sortant du lit ».

    Document sonore : Les "cyborgs": des hommes-machines? Vous pouvez écouter en Real Audio cette chronique de Joël de Rosnay, directeur de la stratégie de la Cité des Sciences et de l’Industrie, ex-directeur des applications de la recherche à l’Institut Pasteur, présentée sur Radio Science Actualité (Cité des sciences). Durée : 4’ 43” : "Ils sont équipés de mini-caméra, de capteurs, etc. Des hommes branchés en permanence sur le virtuel. Ils disent avoir un sixième sens, mieux organiser les informations... Mais où mènent ces expériences? Que faut-il penser de ces hommes munis de prothèses électroniques?"

    Date de création: 2012-04-18 | Date de modification: 2013-01-28
    Loading

    Informations

    Date de création:
    2012-04-18

    Dernière modification:
    2013-01-28
    Raccourcis

    Les cyborgs sont là (émission «Par 4 chemins», Radio-Canada, 28 mars 2000)
    Le cyborg contemporain par Michèle Robitaille

    Le cyborg child, article en langue française de Annamaria LammelL'homme transformé: exposition de la Cité des sciences et de l’industrie, Paris, Fr.; on peut écouter en Real Video une entrevue de Joël de Rosnay portant sur l’exposition.
    L'illusion de la réalité: le corps réinventé (dernier volet de l’exposition virtuelle La grande illusion, conçue par le Musée d’histoire naturelle de Neuchâtel, Suisse). Sur le site Musées et millénaire
    Les matériaux intelligents (conférence de Joël de Rosnay); on peut également consulter la page Web de l'auteur, un ardent promoteur de la "biotique"
    Le premier circuit silicone-neurone-neurone-silicone
    Institut national de recherche en informatique et en automatique (Fr.); voir en particulier le thème de recherche «Interaction homme-machine, images, données, connaissances»
    Cyborg 1.0
    Automates intelligents (magazine en ligne)
    La Spirale: e-zine pour le mutant digital
    Mutation manifeste: site des néo-mutants
    Transhumanistes et extropiens
    Test Otaku

    Documents associés


    Jacques Dufresne

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homovivens en devenant membre ou en faisant un don.

     

    Raccourcis

    Les cyborgs sont là (émission «Par 4 chemins», Radio-Canada, 28 mars 2000)
    Le cyborg contemporain par Michèle Robitaille

    Le cyborg child, article en langue française de Annamaria LammelL'homme transformé: exposition de la Cité des sciences et de l’industrie, Paris, Fr.; on peut écouter en Real Video une entrevue de Joël de Rosnay portant sur l’exposition.
    L'illusion de la réalité: le corps réinventé (dernier volet de l’exposition virtuelle La grande illusion, conçue par le Musée d’histoire naturelle de Neuchâtel, Suisse). Sur le site Musées et millénaire
    Les matériaux intelligents (conférence de Joël de Rosnay); on peut également consulter la page Web de l'auteur, un ardent promoteur de la "biotique"
    Le premier circuit silicone-neurone-neurone-silicone
    Institut national de recherche en informatique et en automatique (Fr.); voir en particulier le thème de recherche «Interaction homme-machine, images, données, connaissances»
    Cyborg 1.0
    Automates intelligents (magazine en ligne)
    La Spirale: e-zine pour le mutant digital
    Mutation manifeste: site des néo-mutants
    Transhumanistes et extropiens
    Test Otaku


    Les Dossiers

    Savoir vie garder

    Le nom de Néfertiti signifie «la belle est arrivée». La racine néfer et ses dérivés décrivent les aspects positifs et moteurs de la vie, au premie...
    Voici comment en 1968, Jacques Mousseau présentait Alan Watts dans la revue Nouvelle Planète« À travers l’œuvre d’Alan Watts court la préoccupation ...
     L'homme se rapprochera-t-il de l'animal, comme plusieurs semblent le souhaiter, ou s'assimilera-t-il  complètement à la machine comme les transhumanistes l'incitent à l...
    La déshumanisation  est indolore. Nous conversons tous les jours avec des robots sans en souffrir le moins du monde. On nous annonce l’utérus artificiel pour demain, nous d&ea...
     Chers américains, autant vous êtes insuportables, terrifiants même quand vous vous assimilez aux robots et rêvez d’une immortalité sur disque dur, autant vo...
     Ce texte fait partie d'une série d'articles regroupés sous le titre général de Quatre articles convergeant vers la critique du narcissisme.Aux origines de la dé...
    Comment faire en sorte que nos écoles forment des êtres vivants? Comment éduquer pour la vie? En éduquant par la vie.Ce qu'a fait le fondateur du collège de la Pocati...
    Par Jean Onimus « Enthousiasme, Oh! mot aux grandes ailes, mot affolant qui fait battre le cœur à grands coups, mot qui enlève, exalte, emporte, arrache vers les é...
    Esthétique et education réflexion à partir de l’éducation esthétique de Schillerpar Chantal LapointePremière partie« L’utilité est la...
    Frédéric Back ou la vie plus forte que l’envie, par Jacques Dufresne Mort de notre ami Frédéric Back, la veille de Noël 2013, juste avant une fête semblabl...
     BACHELARD, UNE ANTHROPOLOGIE DE L’HOMME INTEGRAL  par Jean-Jacques Wunenburger *Quand les nombres et les figuresNe seront plus la clef de toute créature,Quand, par les cha...
    Joseph Weizenbaum (né à Berlin le 8 janvier 1923 et mort à Berlin le 5 mars 2008) est un informaticien germano-américain. Il fut professeur émérite d'informat...
     par Hélène Laberge « En matière d'art, l'érudition est une sorte de défaite : elle éclaire ce qui n'est point le plus délicat, elle ap...
    « L'homme, exilé sur la terre, est maintenant exilé de la terre ».G.T.En 1998, je publiais Après l'homme le cyborg? C'était un cri d'indignation accompagn&eacut...
    Quel est la responsabilité du géographe dans l’éloignement de l’homme par rapport à la terre, un éloignement créateur d’indifférence ...
    «Un jour comme celui-ci, je prends conscience de ce que je vous ai dit en cent occasions – que le monde est très bien comme il est. Ce qui ne va pas, c’est notre manièr...
    La Ferme Berthe-RousseauPour vous y rendre (1), faites très attention à l'écriteau indiquant Moulin de la laine, tout de suite à droite vous traversez un petit pont de bois...
    Naissance de la musiqueLa musique n'a plus de frontières. Orphée ne chantent plus seulement pour Euridyce, il charme tous les hommes. Ceci grâce aux progrès accomplis dans l...
    «Un bon esprit doit ressembler à une broussaille plutôt qu'à un herbier.» AlainExiste-il une vie intellectuelle? Pas au sens d’occupation, de travail, d’act...
    Voici un texte essentiel sur cette vie subjective, que nous appelons souvent la vie comme qualité sur ce site.« La vie subjective d'un côté, la réalité physique...
     L’art d’imiter la natureLe biomimétismeAndrée Mathieu et Moana LebelÉditions MultiMondes, 2015Commentaire de Jacques DufresneSi vous aviez cherché biomim&...
    Pierre Bertrand, philosophe québécois prolifique est l’invité de la Compagnie des philosophes à sa rencontre du dimanche 1er février 2015. Nous profitons de l&...
     Certains articles de journaux, rares il est vrai, sont des événements qui marquent un tournant de l’histoire ou un changement de mentalité. C’est le cas de l&rsq...
    par Jacques Grand'Maison« Si le mot que tu veux ajouter n'est pas plus beau que le silence, retiens-le », disait un mystique soufiste.Présence et silence s'appellent l'un l'autre. S...
    Nous étions amis, nous avions vingt ans, nous avions lu Nietzsche, nous étions implacables. Le conférencier devant nous, sûr de posséder la vérité, plus...
    Notre dossier de la rentrée La radicalité consiste à remonter jusqu’à la racine d’un mal pour en trouver le remède, l’extrémisme (comme...
     Deathist. C’est le mot que le Ésope du transhumanisme, le suédois Nick Bostrom, utilise pour fustiger ceux qui de Socrate à Rilke ont fait de la mort une alliée...
    UN SIÈCLE DE PENSÉES CONVERGENTESC’est le climat qui est le sujet de la conférence de Paris et c’est la question de la limite qui en sera l’enjeu principal : lim...
    Pays, paysan, paysage Suite aux élections québécoises du 7 avril dernier, marquée par la défaite du Parti québécois et de son projet souverainiste...
    PENSER LA SCIENCE L’analyse du rôle joué par la science dans la société contemporainepar Ber...
    Crise économique, réchauffement climatique, événements extrêmes, pic pétrolier, pic de la plupart des métaux. Suivrons-nous le conseil de Sén&egr...
    La question du rythme que nous abordons ici est complexe et peut conduire à des excès, ce dont il faut être bien conscient. Nous nous limitons ici à une introduction dans le...
    Ne pas confondre avec signes vitaux. Quand une personne nous donne signe de vie, elle ne nous décline pas l'état de ses signes vitaux : température, pouls, respiration et pression...
    Cet article de Françcois Tremblay sur l'art naîf et sur l'oeuvre de Solange Hubert, a d'abord paru dans MAGAZINART, été/automne 2011.« Art naïf, art populaire, ar...
     Les idéologies du sportpar Gabor Csepregi               Gabor Csepregi, athlète et philosophe, est l’aut...
     Les idéologies du sportpar Gabor Csepregi               Gabor Csepregi, athlète et philosophe, est l’aut...
    Au moment oû les hommes considéraient la terre comme un lieu de passage, ils y construisaient pour l'éternité; ils l'ont transformée en terrain de camping à p...
    L’automobile est rarement un objet de réflexion, même si elle occupe dans nos vies et sur notre planète une place démesurée. Réfléchir sur une cho...

    L'emmachination

    Quel est, se demandait René Dubos, l'envers de cette extraordinaire adaptabilité qui est pour les humains un avantage indiscutable par rapport aux autres espèces? Il y a, ré...
    La toxine botulique ou botox est produite par la bactérie Clostridium botulinum laquelle est une molécule paralysante et le plus puissant poison connu à ce jour. Les ophtalmologis...
    Désincarnation. Ce mal indolore, invisible et silencieux résulte de la montée du formalisme dans une civilisation ou une personne. L’accès à la propriét...
    L'emmachination est le fait, pour un être vivant de s'assimiler à la machine. Pour ce qui est de l'être humain, elle est le contraire de l'incarnation. L'incarnation est la tendance...
    Google vient d’adhérer au transhumanisme. Faut-il s’en étonner? Son siège social est voisin de la Singularity University fondée par Ray Kurzweil.La dénat...
    Humanisé par votre portable?Par Jacques DufresneIl porte trois noms en français. Vous l’appellerez cellulaire si vous avez le sentiment qu'il vous enferme dans une cellule, mobile ...
     Les insectes dans l'Encyclopédie de l'AgoraLe point sur le déclin des insectes
     L’euthanasie et la PMA en contexte Relier pour comprendre On peut certes isoler une plante et l’étudier en laboratoire, mais on ne la connaîtra complète...
    La PMA ou la médecine sans limitesPar Jacques Dufresne Ovules importés des États-Unis par catalogue, mère porteuse sollicitée en l’absence de tout encadre...
    Dans la perspective de ce portail Homo Vivens, le chiffre et l'argent sont indissociables. Ce sont des signes dont l'importance croissante, démesurée, réduisent l'homme et ses sen...
    Stéphane StapinskyLe texte suivant, extrait d’un document intitulé  « Trois jours chez les transhumanistes » produit par l’équipe du site Pi...
    Tout le monde, ou presque, emploie maintenant les mots conscience et intelligence aussi bien à propos des ordinateurs que des humains et en tenant pour acquis qu'il s’agit des mêmes...
    On a accès à un nombre croissant de nouvelles devant lesquelles on se demande comment les évoquer, pour les critiquer, sans obtenir l\'effet contraire : qu'on en parle davantage d...
     La médicalisation est la prise en charge systèmatique de la santé des gens par des experts appartenant à la profession médicale.Ce phénomène aujo...
    De hatsu premier son et miku futur, Hatsune Miku est une chanteuse ayant toutes les caractéristiques d'une diva sauf une : la vie. Elle est un hybride composé d'une voix synthétiq...

    La robotorie

    Dans l'état actuel des choses, en janvier 2012, nous nous opposons énergiquement au déploiement d'un réseau de compteurs d'électricité ''intelligents'' au Qu&...
    En 1965, dans le cadre des Rencontres internationales de Genève, eut lieu un colloque mémorable intitulé Le robot, la bête et l'homme. Entre autres, Jacques Monod, Ernest An...
    Par analogie avec animalerie et ménagerie. L'animalerie évoque l'entière soumission de l'animal à l'homme, elle est cette antichambre du laboratoire où les animaux u...

    La nouvelle espèce

    Ce livre, paru en 1999, est l'une des premières réflexions en langue française sur cette question du posthumanisme devenue depuis un sujet majeur. Il a été éc...
    Article de l'Encyclopédie de DiderotAUTOMATE, s. m. (Méchaniq.) engin qui se meut de lui-même, ou machine qui porte en elle le principe de son mouvement.Ce mot est grec αὐτόμ...
    De nombreux scientifiques, dont plusieurs sont à l’origine de l’ordinateur et d’Internet, ont tantôt réclamé, tantôt proclamé l’av&egrav...
    Pour une vue d'ensemble de la question, nous vous invitons à consulter le dossier eugénisme de l'Encyclopédie de l'Agora.On a cru un moment, en Occident du moins, que l'eugé...
    Crise économique, réchauffement climatique, événements extrêmes, pic pétrolier, pic de l'or, pic du cuivre, pic du fer... Face à ces limites, le d&eacut...
    Les Jeux Olympiques dans l'Antiquité (Pierre de Coubertin, 1863-1937)«Il est probable que la création des Jeux Olympiques fut due aux Pisates, premiers possesseurs de la vallée de l'Alphée. Mais les O...
    Voici un texte écrit en 1995 qui éclaire de façon singulière les questions que nous soulevons dans ce portail Homovivens.« Progrès accéléré...
    Plus l'humain ressemble au robot plus il se reconnâit en lui; ce qui aide à comprendre pourquoi une comparaison entre l'homme et le robot qui aurait provoqué l'indignation de Berna...
    Nos rites funéraires sont en crise, il y a de moins en moins d’inhumation, de plus en plus de crémation, les cérémonies de funérailles, quand il y en a, ont pa...
    Nous retenons ici les deux principaux sens que le FLF donne au mot anticipation« A.− [L'anticipation concerne une action] Réalisation de cette action avant le moment attendu ou pr&e...
    Texte à venir
    Dans l’histoire des ordinateurs, le mathématicien anglais Alan Turing a joué un rôle de premier plan. On lui doit notamment la machine qui porte son nom. Il s’agit d&rs...
    Le concept de posthumanisme est encore flou. Pour le moment chacun peut lui donner le sens opposé à celui qu'il donne au mot humanisme, ce qui nous autorise à prendre notre propre...
    Selon Ray Kurzwei, avec l'avènement de l'ordinateur, l'homme se précipite vers un nouveau big bang programmé pour éclater en 2045. Il a même donné un nom &agra...
    Der Spiegel en guerre contre la Silicon ValleyLa vallée de l’avenir…de l’humanité?¿Quién manda en el mundo? Qui commande,1 qui commandera dans le monde, ...
    Les définitions qu'on trouvera plus loin dans cette page, remonte à 2008. Le mouvement transhumaniste, si c'est le mot qui convient, a progressé si rapidement que c'est cette d&ea...